hiver

Saison froide, saison de féérie, mais surtout, saison pour se coller

J'aime l'hiver, tout comme j'aime les autres saisons. Je trouve que cette saison souvent méprisée par plusieurs personnes nous permet tant de belles choses. La neige qui tombe à plein ciel, ces gros flocons magnifiques, le bruit de nos pas dans la neige, les joues rouges que nous avons après un après-midi à faire de la raquette, le réconfort d'un poêle à bois ou encore d'un chocolat chaud avec des petites guimauves. 

 

De plus en plus j'aspire à une vie un peu plus calme, et c'est ce que je souhaite pour la saison hivernale. Malgré la routine de travail ou d'école, l'hiver me permet souvent de me retrouver plus dans le réconfort de mon chez soi, contrairement à l'été ou on ne veut rien manquer ! Un feu de bois, une belle chandelle, un bon livre ou un bon bain chaud, voilà mille et une raison d'aimer l'hiver !

 

Tout comme le bonheur, il s'agit d'un choix. Oui l'hiver est peut-être une saison plus difficile pour certaines personne, tout comme le mois de novembre l'est pour d'autres, mais il y a une partie de nous qui peut influer tout ça. Nous sommes responsable si les mois d'hiver sont long et lourds, à nous de les embellir comme bon nous semble!

 

Je vous souhaite un hiver tout en beauté, tout blanc et féerique, je vous souhaite aussi un hiver tout en santé ! 

 

Camille 

mais où est passée la fête de Noël ?

01 décembre 2018

mais où est passée la fête de Noël ?

Par Dianne Leclerc

 

traditions. valeurs. temps des fêtes. festivité. famille. 

Bientôt, tout près, le temps des fêtes approche à grands pas ! Le BONHEUR de se retrouver en famille autour d’une excellente table remplie de victuailles, de bons vins, mais surtout entourée de gens qu’on aime ! À défaut l’idée de vouloir croire que la fête de Noël tient toujours de ces moments magiques, où est passée toute sa signification ?

 

Ce qu’on en sait, oui, c’est une fête annuelle sur la Nativité, la naissance de Jésus de Nazareth, qui est célébrée dans la nuit du 24 au 25décembre ou toute la journée du 25, une fête chrétienne basée sur la solidarité entre les peuples réunis. Fête religieuse de l’époque, elle coïncide aujourd’hui avec l’arrivée du Père Noël au centre-ville, aux échanges de cadeaux, aux décorations, les cantiques, les rues illuminées, le sapin traditionnel, la dinde et la bûche de Noël, la messe de minuit. N’est-ce pas merveilleux ?

 

Hum, pourtant, Noël est malheureusement signe d’une grande consommation, qui dit profits chez les commerçants, dit dépenses exorbitantes pour les consommateurs, achat massif de cadeaux pour plaire, stress, anxiété et une quasi perte des traditions symboliques comme la galette des Rois et la crèche. Qu’est-ce qu’on peut faire pour y remédier ? Comment recréer cette magie de Noël ? Depuis maintenant trop longtemps, cette célébration doit renaître, reprendre sa place et poursuivre sa mission !

 

Chacun de nous doit partager avec les autres la symbolique de la fête chrétienne afin de revenir à l’essence même de ce qu’est Noël ! Où sont passées les histoires anciennes à raconter aux enfants ? Comment peut-on se permettre d’oublier les gens qui sont seuls ?

 

FELIZ NAVIDAD/MERRY CHRISTMAS/GESEËNDE KERSFEES

 

Moi je suis de ceux et celles qui croient encore au Père Noël, à la fée des étoiles et aux lutins ! Et je crois surtout qu’il faut rester authentique et prendre soin des autres. J’ose espérer qu’on peut encore semer l’amour autour de soi, avoir de la compassion et rechercher à offrir une qualité de présence. En plus, il faut lâcher prise à vouloir tout contrôler ou à chercher à tout prix la perfection. Concentrons-nous sur la qualité des relations humaines et retrouvons l’enfant au fond de soi, celui qui s’émerveille et qui porte cette naïveté si magnifique !

 

Encore, on doit se poser les bonnes questions. Moi, je m’interroge : qu’est-ce que je veux laisser comme souvenir ? Qu’est-ce qui est le plus important ? Comment puis-je m’y préparer ? Avec qui vais-je partager ces moments de pure tendresse ? Comment créer des instants de Bonheur ? Quelles sont mes alternatives afin d’éviter de trop consommer ? Pourquoi ne pas fabriquer soi-même ses cadeaux ? À qui vais-je tendre l’oreille ? À qui penserai-je ?

 

On doit réfléchir sur ce qu’est devenue la fête de Noël. Partie de la fête chrétienne vers la fête familiale, pour ensuite devenir la fête pour les enfants et se terminer en fête commerciale. Avons-nous malheureusement PERDU la magie de Noël ? Aurions-nous cessé de CROIRE ?

 

Maintenant, partagez, rêvez, réunissez-vous, aimez, écoutez, racontez, donnez, soyez présent, favorisez du temps de qualité ! Que ce temps des fêtes soit le présage de changements importants, le début d’une nouvelle façon de voir les choses, la possibilité de croire que tout est possible, la validation de nos sentiments les meilleurs, une plus grande ouverture sur le monde, et la prolongation de cette célébration ! Joyeux Noël !

mes recettes fétiches choisir un Noël plus simple